Mononucléose infectieuse


Ce type de maladie correspond à la première réponse infectieuse bénigne provoquée par le virus d’Epstein-Barr. Ce virus est classé dans la même catégorie que l’herpès. Cette maladie porte aussi souvent le nom de "maladie du baiser" dû à sa transmission qui se réalise via l’intermédiaire de la salive. Cette maladie peut se développer chez des gens de tous âges toutefois, ce dernier est plus fréquent chez les adolescents. La mononucléose infectieuse ne peut apparaître qu’une seule fois au cours de la vie puisqu’au cours de la maladie l’organisme développera des anticorps qui resteront en mémoire et lors d’une seconde attaque ces derniers combattront automatiquement la maladie empêchant le patient de l’obtenir une seconde fois. Les symptômes varient d’un malade à un autre. Le principal facteur de cette variation est l’âge. Un enfant atteint de cette maladie ne détient habituellement aucun symptôme. Toutefois, chez les adolescents et les adultes cette maladie implique normalement une fatigue intense ainsi que des complications plus sérieuses. Cette maladie peut être détectée via une prise de sang laquelle révélera un taux élevé de lymphocytes hyperbasophiles. Le premier test réalisé correspond au MINItest qui permet de déterminer si une personne à récemment été contaminée par cette maladie. Puis ce dernier est confirmer par deux autres tests qui correspond à la recherche d’anticorps IgM anti-VCA suivi de la recherche d’anticorps IgG EBV-VCA et EBNA. De plus, en cas de complication d’autres tests peuvent être réalisés tels que : test myélogramme pour l’étude des cellules de la moelle osseuse ou une biopsie d’un ganglion en cas de doute sur le diagnostic.

Domaines de référence

EBV négatif

Ig G <5 ; Ig M <10 ; IgG-EBNA <5 , IgG-EA <5.

EBV positif

Ig G 80 - 1280 ; Ig M >10 ; IgG-EBNA 5 - 10, IgG-EA 5 - 160

retour