Hépatite A (Anti HAV)


L’hépatite A est une maladie infectieuse aigüe du foie provoqué par le virus de l’hépatite A transmissible par les aliments ou l’eau contaminé. Cette maladie touche environ 10 millions de personnes par années dans le monde. Une telle infection ne révèle pas automatiquement des symptômes c’est seulement quelque semaine suivant l’infection, entre 2 à 6 semaines après, que ces derniers apparaissent. Cette maladie est plus présente dans les pays en développement que dans les pays industrialisé cette maladie est contractée majoritairement au cours de voyage dans des pays présentant une population fortement affectées par cette infection. Les symptômes de cette infection sont vastes : fatigue, fièvre, perte d’appétit, perte de poids, douleur abdominale, nausées, diarrhée, dépression, coloration jaunâtre de la peau ou une bradycardie. Toutefois, cette maladie ne peut pas évoluer à un stade chronique, elle finit par s’atténue et disparaitre. Mais une seconde contamination peut être observé et ce malgré les anticorps qui ont été fabriqués par l’organisme lors d’une première contamination. Toutefois la réinfection sera moins forte que la première. Un diagnostic peut être déterminé à partir des selles du patient toutefois ces dernières doivent être prise à la fin de la période d’incubation. Avant cette période cette infection peut être déterminée seulement au niveau du sang. L’étude d’un échantillon de sang d’un patient atteint de cette maladie révèle des anticorps IgM spécifiques à cette maladie. Un patient atteint révèlerait aussi un taux élevé d’enzymes hépatiques dans le sang. De plus, une présence d’anticorps IgG dans le sang démontrerait que la phase aiguë de l’infection est terminée impliquant que le patient est guéri.

Domaines de référence

Infection aiguë ou contamination ressente(1 À 3 mois) : Ig M anti-VHA positif

Immunisation pour toute la vie (après les Ig M) : Ig G anti-VHA positif

retour