Gr & Rh


Généralités

Sur la surface de la membrane érythrocytaire il y a deux types des agglutinogènes A et B. Selon leur présence ou absence, sur la surface des érythrocytes, les sujets se divisent en quatre groupes sanguins suivants : A, B, AB et O. Les agglutinogènes se retrouvent également sur d’autres types de cellules telles que dans les glandes salivaires, pancréas, foie, poumons, reins, etc. La détermination du groupe sanguin consiste à mettre en évidence la présence ou l’absence des antigènes A et B présent sur les globules rouges et les anticorps correspondants aux antigènes absents dans le sérum. La détermination du groupe dans le système Rh (Rhésus) permet de distinguer les sujets avec un Rh positif de ceux avec un Rh négatif. Les sujets possédant l’agglutinogène D détiennent un Rh positif, l’absence de l’agglutinogène D conduit à un Rh négatif. Les systèmes ABO et Rh sont très importants dans le cadre de transfusions sanguines afin de respecter les règles de compatibilités. Ils sont également importantes chez la femme enceinte afin d’envisager un éventuel risque d’immunisation contre le groupe Rh du bébé lors de l’accouchement (lorsque la mère est de groupe Rhésus - et le bébé Rhésus + => risque lors de grossesses ultérieures). Selon les statistiques, la répartition des groupes sanguins et Rh est la suivante :

Groupe O : 43 %

Groupe A : 45 %

Groupe B : 9 %

Groupe AB : 3 %

Rhésus D + : 85 %

Rhésus - : 15 %

retour