Glyco hémoglobine


Le diabète sucré est une maladie chronique caractérisée par une hyperglycémie. Elle s’accompagne de troubles du métabolisme des glucides, des lipides et des protéines. C’est une maladie répandue : env. 1 à 1,5 % de la population en sont atteints. Le traitement à long terme requiert un contrôle du taux de glucose dans le sang pour parer à des complications aiguës telles que l’acidocétose et l’hyperglycémie. Des lésions à long terme comme une rétinopathie, une neuropathie, une néphropathie et des maladies cardio-vasculaires peuvent être limitées par un contrôle efficace de la glycémie. Rahbar et coll. figure parmi les premiers à publier sur une augmentation frappante d’une hémoglobine spécifique chez les diabétiques. Cette hémoglobine, appelée par la suite HbA1c (hémoglobine glyquée), résulte de la fixation non enzymatique d’une molécule de glucose sur le groupe aminé libre de la valine, acide aminé terminal de la chaine b de l’hémoglobine. Cette fixation de glucose persiste tout au long de la vie des érythrocytes. Elle dépend de l’importance et de la durée de l’hyperglycémie ainsi que de la durée de vie des érythrocytes. Le taux d’HbA1c est le reflet de la concentration moyenne en glucose dans le sang durant les 6 à 8 semaines précédant le prélèvement et apporte de ce fait nettement plus d’informations sur l’équilibre glycémique que les dosages de glucose dans le sang et l’urine.

Domaines de référence de l’hémoglobine A1c

Sujets dont le métabolisme est normal : 4,8-6,0% (0,048 - 0,06) Chez les diabétiques soumis à un traitement anti-diabètique il est recommandé d’effectuer un dosage d’HbAlc toutes les 4 à 6 semaines.

retour