FSH - LH


Hormone folliculostimulante (FSH)

Hormone folliculostimulante (FSH)

 

La FSH (Hormone folliculostimulant) est une glycoprotéine constituée de deux sous-unités liés de façon non-covalent. La sous-unité alfa est similaire à celle de la LH, HCG et TSH, la sous-unité bêta est spécifique, ce qui explique les propriétés biologiques et immunologiques de cette hormone. La FSHà est une hormone secrétée par l'ante-hypophyse sous l'influence d'une hormone stimulante hypothalamique (LH-RH) et des organes cibles de la reproduction (ovaires, testicules).

Chez l'homme, la FSH intervient dans la spermatogenèse. Le dosage peut permettre d'explorer une insuffisance testiculaire (hypogonadisme).

Chez la femme, le dosage permettra, en association au dosage de LH, de faire le diagnostic d'une aménorrhée, d'une stérilité, d'un hypogonadisme.

Des tests de stimulation peuvent également être réalisés, en particulier dans l'étude des pubertés précoces et des retards pubertaires.

 

Domaines de référence

 

Femme

UI / L

Homme

UI /L

3 à 6 semaines

1 - 15

3 à 6 semaines

1 - 8

Avant puberté

< 5

Avant puberté

< 5

Phase folliculaire

2,5 - 10,2

Adulte

1,4 - 18,1

Phase ovulatoire

3,4 - 33,4

Après andropause

37 - 100

Phase lutéale

1,5 - 9,1

 

 

Ménopause

23 - 116

 

 

 

 

 

 

Hormone luténeisante (LH)

 

La LH est, comme la FSH, est une glycoprotéine composée de deux sous-unité, alfa et bêta. C'est la sous-unité bêta qui explique les propriétés biochimiques et immunologiques de cette hormone. La LH est une hormone secrétée par le lobe antérieur de l'hypophyse sous l'influence d'une hormone stimulante hypothalamique (LH-RH) et des organes cibles de la reproduction (ovaires, testicules).

Chez l'homme, la LH stimule la sécrétion de testostérone par les cellules des testicules. Le dosage peut permettre d'explorer une insuffisance testiculaire (hypogonadisme) ou une anomalie cérébrale (hypothalamo-hypophysaire).

Chez la femme, la LH est responsable des modifications cycliques de l'ovaire qui surviennent au cours du cycle menstruel normal. Des concentrations élevée en LH sont retrouvées lors de la ménopause et dans l'hyperfonctionnement ovariens primaires, les ovaires polykistiques de la femme et dans l'hypogonadisme primaire de l'homme. Des concentrations basses en LH sont retrouvées dans l'hyperfonctionnements ovariens primaires de la femme et dans l'hypergonadisme de l'homme. Le dosage de LH, associé à celui du FSH, permettra de faire le diagnostic de l'absence de règles, d'une stérilité, d'un hypogonadisme.

 

Domaines de référence

 

Femme

UI / L

Homme

UI /L

Avant puberté

< 1

Avant puberté

< 1

Phase folliculaire

1,9 - 12,5

Adulte

1,5 - 9,3

Phase ovulatoire

8,7 - 76,3

 

 

Phase lutéale

0,5 - 16,9

 

 

Ménopause

15,9 - 54

 

 

 

retour