Bilan Inflammatoire


L’inflammation est la réponse des tissus vivants suite à une agression. Cette réponse fait intervenir des phénomènes d’immunités.

Le déclenchement et la poursuite de l’inflammation, à partir du foyer initial fait appel à des facteurs qui sont synthétisés localement ou qui sont à l’état de précurseur inactif dans la circulation. Les analyses sanguines révèlent une augmentation des marqueurs de l’inflammation comme la protéine C réactive, RA, ANA et électrophorèse de protéine, VSH, etc...

La CRP est une protéine qui reflète une inflammation aiguë ; elle s’élève très rapidement lors d’une réaction inflammatoire et permet un diagnostic différentiel entre certaines pathologies.

Les anticorps anti-nucléaire ANA sont des auto-anticorps dirigés contre un antigène présent à l’intérieur du noyau cellulaire. La présence d’anticorps antinucléaires est associée à de nombreuses pathologies : maladies auto-immunes, infections virales, néoplasies, intoxications, maladies inflammatoires ....

RA est une globuline anormale, de poids moléculaire élevé, faisant partie des immunoglobulines IgM que l’on trouve dans le plasma des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. L’électrophorèse des protéines sériques permet la séparation des protéines du sérum en 5 fractions. La répartition de ces différentes fractions apporte de nombreux renseignements qui aident au diagnostic dans le cadre de syndromes inflammatoires, cirrhotiques, néphrotiques, certaines maladies héréditaires, maladies auto-immunes, infections, cancers et myélomes.

retour