AST


Glutamate-Oxaloacétate-Transaminase (GOT)

Généralités

L’aspartame-aminotransférase (AST) (ou glutamate-oxaloacétate-transaminase) appartient au groupe des transaminases qui catalysent la réaction de transfert d’un groupe -NH2 d’un acide aminé sur un céto-acide avec formation d’un nouveau céto-acide et d’un nouvel acide aminé. L’aspartate-aminotransférase est très répandu dans les tissus du corps humain. Bien que l’on rencontre des activités élevées dans le myocarde, on trouve des activités significatives dans le cerveau, le foie, le tractus gastro-intestinal, le tissu adipeux, les muscles squelettiques et les reins. L’AST se trouve aussi bien dans le cytoplasme que dans les mitochondries des cellules. En cas de lésions cellulaires minimes, l’AST libérée provient en majorité du cytoplasme ; une faible proportion provient des mitochondries. En cas de lésions cellulaires importantes davantage d’AST d’origine mitochondriale est libérée. Des taux élevés de transaminases peuvent indiquer un infarctus du myocarde, une infection hépatique, une dystrophie musculaire et des lésions tissulaires.

Domaines de référence

Hommes 10-50 U/L

Femmes 10-35 U/L

Hommes 0,17-0,85 mkat/L

Femmes 0,17-0,60 mkat/L

retour